Aujourd’hui, j’ai perdu mon identité nationale, qui suis-je maintenant ? Français ? Russe ? moldave ? Roumain ou israélien ? je ne peux dire ni « nous » ni « vous » à personne.

Si je disais à un russe « nous »…
– Vous entendez il a dit « nous ». Ce petit juif a dit « nous » ! Pour qui il se prend ?
Et si je lui disais « vous »…
– Bien sûr maintenant que nous ne sommes la plus grande puissance, que nous sommes dans la misère, il se désolidarise de nos souffrances, il a vite oublier ses origines !

Si je disais la même chose, « nous », à un Israélien il me dirait :
– Il a dit « nous », quel toupet ! Mais pour qui il se prend celui-là ? Il mange des huîtres à la Coupole pendant que « nous », on reçoit des bombes… il ose dire «nous» !

Quant aux Français, ils ne diront rien, ils sont trop polis mais ils vont penser à haute voix :
– Regardez-moi ça, avec son accent il dit « nous » !
Mais si je leur disais « vous »… il ne manquerait pas de penser :
– Il est depuis plus de 50 ans en France et il dit encore « vous » ! L’assimilation est impossible pour ces gens-là !

Donc je ne peux dire que « moi, moi, moi !»… et c’est comme ça qu’on me prend pour un égocentrique.


Zwy Milshtein